Santé


Aujourd'hui la santé est considérée comme un état de bien être total physique, social et mental de la personne. Ce n'est pas la simple absence de maladie ou d'infirmité.
Auparavant, la santé était l'état contraire de la maladie. S'occuper de l'accès à la santé revenait à lutter contre les maladies.
Avec la définition de l'O.M.S., la prévention et les soins ne sont pas les seuls moyens au service de la santé, il y a aussi : les lois, les règlements, les orientations politiques en environnement, aménagement du territoire... La santé de la population devient une responsabilité collective ( Charte d'Ottawa en 1986).


Directeur / Directrice de maison de retraite


Le directeur d'une maison de retraite assure, sur le plan administratif et financier la bonne marche de l'établissement. Il est responsable de la qualité des services rendus aux personnes âgées résidentes. Il met en place les actions pédagogiques, sociales, médico-psycho-éducatives ou techniques que l'établissement conduit.
En tant que chef d'un établissement doté de la personnalité morale, il est le représentant légal de celui-ci. Il met en oeuvre le projet d'établissement et coordonne l'exécution des délibérations du conseil d'administration. Il est ordonnateur des dépenses et procède à la nomination du personnel. Lorsque l'établissement n'est pas doté de la personnalité morale, le directeur exerce ses fonctions par délégation de l'autorité compétente de la personne publique de rattachement.
Il peut assurer une direction commune à plusieurs établissements, et peut également exercer ses fonctions de directeur adjoint dans les établissements publics de santé.






Une maison de retraite est une résidence collective destinée aux personnes âgées.Le terme maison de retraite est lui-même remplacé par d'autres synonymes car il est vrai que si la plupart des personnes âgées sont des retraités, elles sont rarement hébergées en maison de retraite dès leur départ à la retraite en France. Pour les francophones, la notion de retraite évoque le retrait du monde actif et peut avoir une signification mystique ou religieuse (retraite au désert, hermitage, etc).
'hébergement varie entre une pièce individuelle et le petit appartement, comme le prévoit la loi sur la retraite en France. Les services annexes varient, eux aussi, en fonction du standing (du restaurant à la cantine) et du type de personnes hébergées (de l'environnement quasi-hospitalier pour les personnes avec invalidité physique ou mentale « lourde » au médecin traitant passant en fonction des besoins). On peut également catégoriser les établissements suivant leur mode de financement (public ou privé).
Compte tenu du coût élevé de ce mode d'hébergement et de la rareté des places disponibles face à une demande croissante, le maintien à domicile avec mise en place d'une aide personnalisée est une solution alternative.
Certaines maisons de retraite accueillent des personnes âgées pour un hébergement temporaire de quelques jours à quelques semaines ou proposent un accueil de jour pour des personnes âgées qui ne peuvent ou ne veulent rester chez elles dans la journée.
Foyer-logement1, aussi dénommés R.P.A (Résidence pour Personnes Âgées)
Les foyers logement constituent une formule intermédiaire entre le domicile et la maison de retraite. Ils accueillent des personnes autonomes mais qui ont besoin d'un cadre sécurisant. Les résidents vivent dans des appartements individuels (studios ou F2). Ils ont le statut de locataire et disposent de locaux communs et de services collectifs (restaurant, blanchisserie, animations).
Résidences avec services:
Cette formule d'hébergement s'adresse à une clientèle autonome, valide ou semi-valide. Les retraités peuvent acheter ou louer un appartement dans un ensemble hôtelier spécialement conçu et équipé pour leur fournir des prestations adaptées à leurs besoins : restauration en salle à manger ou à domicile, bar, bibliothèque, salle de spectacle, animations2.
Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD):
Un établissement est qualifié d'EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) lorsqu'il a signé une convention tripartite avec le Conseil Général et l'autorité compétente de l'Assurance Maladie lui donnant le droit d'héberger des personnes âgées dépendantes. Certains établissements n'ont pas encore signé de convention tripartite mais répondent aux critères d'EHPAD et peuvent en conséquence, recevoir la qualification d'« établissement médicalisé ». Un établissement est réputé médicalisé lorsqu'il a la capacité de faire face à la dégradation de l'état de santé et à la perte d'autonomie des résidents.
Il n ' y pas de médecin salarié qui soigne les Résidents.Le médecin coordonnateur qui est salarié temps partiel, ne fait pas de soin, sauf urgence sur place.
Il ne fait que de la coordination. Ce sont les médecins libéraux qui soignent les Résidents .Les urgences sont assurées par le système de garde de ville et les appels au 15 /18 /112.Il n ' y a pas d'infirmières la nuit dans une EHPAD, mais des veilleurs (ses )avec au moins une aide soignante en fait partie
Maison d'accueil rurale pour personnes âgées (MARPA).
Ces structures concernent les communes de moins de 2 000 habitants. Ce sont de petites unités de vie de moins de vingt-cinq places. Les pensionnaires ont un accès personnel vers l'extérieur et un accès direct vers les salles collectives.
X